Nouvelle vidéo : Lose Your Head

9 Sep 2020

Bad Religion : Lose Your Head (version démo)

 

Très belle surprise en ce 9 septembre avec la “sortie” de la version démo de la chanson Lose your head, tirée de l’album Age of Unreason (2019). 
Cette version adopte un tempo bien plus rapide que celle figurant sur l’album. De ce que je lis ici ou là, il y a du pour et du contre…moi, je préfère la rapidité de cette version, mais chacun ses goûts.
En tout cas, voici le fin mot de l’histoire de ces deux versions :

” Voici une version démo de “Lose Your Head”, avec un tempo plus rapide et des paroles alternatives que Brett et Greg ont développées dans le studio privé de Brett. Lorsque le producteur Carlos de la Garza a été engagé, il a suggéré d’essayer une version plus lente. Nous avons aimé les deux versions de la même manière, et lorsque nous avons commencé à enregistrer “Age Of Unreason” au studio Sunset Sound, nous avons décidé de travailler sur des pistes de base pour les deux versions et de choisir plus tard. C’était serré, mais nous avons finalement choisi la version lente. Cette version démo est le résultat de la combinaison de pistes rythmiques inédites des sessions de Sunset Sound avec les enregistrements de la démo maison originale qui donnent vie à cette version rapide de la chanson. 

Pas de vrai clip à se mettre sous la dent (même procédé que pour la ressortie de Faith Alone) mais un défilement de prises de vue en studio…et un placard vert moche en plein milieu de l’écran (appliquez-vous les gars ^^). Ce qui m’a obligé à insérer un bandeau blanc sous les paroles.

 

Punchline 

Quelques différences entre cette version et la version finale. Tout d’abord, les deux couplets ont été intervertis. Je trouve que le choix final est bon : commencer plutôt par ce génial : “I ain’t superstitious, but hey do you know a good exorcist?” -> “Je ne suis pas superstitieux mais hé, connaitrais-tu un bon exorciste ?“.
De plus, la dernière phrase du deuxième couplet (le premier sur la version originale…vous suivez ?) est différentes (et c’est Brett Gurewitz qui la chante me semble-t-il).
De :
Self-pity is always a case of mistaken identity” -> “L’apitoiement sur soi-même est toujours une erreur sur la personne“.
On a là :
Truly there is no substitute for the law of causality” -> “Il n’y vraiment aucun substitut à la loi de causalité“.

Mais ma phrase préférée reste “Religion who needs it“…on ne se refait pas.

Encore une fois, n’hésitez pas à m’envoyer un message avec le titre d’une chanson que vous aimeriez voir sous-titrée…et à parler du site aux fans francophones que vous connaissez. 

Prêchez donc la bonne parole !